Père

Le temps et sa ligne droite tracée par l’homme.

Les peurs des inconnus, 

Notre devoir envers les êtres aimés, notre devoir en vers nous-mêmes. 

À l’heure précise où l’espace n’est plus qu’un miroir en constante rotation, 

De nos aspirations, de nos regrets, de notre enfance encerclée, 

Au fond de sablier, 

Allongés, en suspens, 

Les grains de sables varient selon l’inclinaison du plancher.

“C’est bien mon appartement, Anne ?” “On est bien chez moi ici ?”

 

Comment se définir homme quand les étoiles ne sont plus repères au travers des chemins journaliers, 

Juste des reflets de nos aspirations passées, de nos démons oubliés, de nos envies inachevées. On dit que lorsqu’on les regarde, étincelantes, on regarde le passé.

Des visages dansant au gré des souvenirs, 

Nous soufflant des mots, à la fois proches et étrangers.

Debout, nus, face à notre incapacité d’aimer pleinement. 

Vibrant au rythme des pensées, des humeurs, des maudits mots dits. 

 

“Qui es-tu ?” “Ah oui… Et moi… ?” ”

“Il y a quelque chose qui ne s’emboîte pas, cela ne s’emboîte pas”...

 

La division du temps reflète remarquablement notre dualité.

 

Quel vertige quand nous rebroussons chemin vers l’Unité, 

Face à nous, 

Quand la porte s’ouvre,

Les rayons de lumière éblouissant la blancheur du lit,

 

Maman, regarde attentivement si je dors bien. 

À moi maintenant, bonne nuit.

La porte s’ouvre alors entièrement, juste assez pour que je puisse passer.

 

Dans cette marée d’aiguilles,

Pointant les heures de ma vie, les minutes restantes,

Laissez-moi juste dire au revoir, un instant, 

À ces gens que j’ai aimés. 

Pouvoir seulement leur parler, avec des mots sensés, 

Avant de reprendre la route et remonter le sablier.

 

Vers l’enfance de mon Devenir.

 

Et que leur alliance soit sagesse, étonnements et rires.


Car c’est là que je suis appelé, 

À la maison. Enfin.

 

“Et moi ?... Comment je m’appelle ?”

“Ah oui… C'est un joli prénom,

C’est ma mère qui me l’a donné”.

image00003_edited_edited_edited.jpg
Capture d’écran 2022-11-27 à 19_edited.jpg

Mise en scène : David Bocian

Avec Aurélie Boutin, David Bocian, Fabrice Boucher,

Kamel Aouane, Odile Marie Gallacier, Typhaine Mauget


Juin 2022 

Salle Anaglifos Art Factory, Barcelona




 

Capture d’écran 2022-11-27 à 19_edited.jpg
Capture d’écran 2022-11-27 à 19.16_edited.jpg
Capture d’écran 2022-11-27 à 19.14_edited.jpg
image00002_edited_edited.jpg
Capture d’écran 2022-11-27 à 19.10_edited.jpg

Un Presque Rien

 

Il suffit de ça parfois pour aller voir un spectacle, 

ou pour en créer un.

Un presque rien c'est le résultat de 5 mois de création dans une période où l'expression et l'échange humain sont plus que jamais nécessaires.

Cette pièce traite de tous les aléas de la vie, de tout ce qui bourgeonne à l'intérieur, de tout ce qu'on a pas dit, pas fait, aurait aimé vivre, mais surtout de tout ce qu'on dira et fera à partir de maintenant.

Elle a été créée pendant une période de changements des mentalités et des priorités quotidiennes et va chercher le vrai, avec des comédiens qui ouvrent leur coeur et vont puiser les vérités dans la profondeur de l'être, en rigolant parfois aussi de nos comportements journaliers.

Rire de nous. Rire de tout. Déposer en ce jour ce qui ne nous sert plus, pour avancer avec l'essentiel. Cette pièce est notre moteur, notre parole. Ce que nous avons à dire. 

 

4 représentations. 4, 5, 7 et 8 mars 2021 à 20:00

 

École de théatre les Turbulences

Mise en scène: David Bocian

Comédiens: Kamel Aouane, Fabrice Boucher, Aurélie Boutin, Céline Heim, Typhaine Mauget, Matthieu Pujol, Sébastien Pellizzari

151811424_10157678096752330_3167598875772874366_n.jpeg
161511889_10165263723865341_6995452366049801675_n.jpeg
160073119_10157802899283199_1397323476021644443_n.jpeg
161076032_10165263723860341_8785012011058927585_n.jpeg
MPJ00972.jpg
159872932_10157802899743199_3790743449874373841_n.jpeg
MPJ09581.jpg
MPJ00616.jpg
MPJ09412.jpg
159559567_10157802898698199_6154437382414048526_n.jpeg
MPJ00978.jpg
MPJ00007.jpg
160047836_10157802898868199_4657088393876645246_n.jpeg
MPJ09400.jpg
MPJ09493.jpg
MPJ00033.jpg
MPJ09263.jpg
160180647_10157802897798199_4077566097979490316_n.jpeg
MPJ00296.jpg
MPJ09154.jpg
159795021_10157802899573199_3798152395062898565_n.jpeg
159849281_10157802898893199_4948431763008267421_n.jpeg
159528932_10157802899428199_3683859744233359398_n.jpeg
161009290_10165263729270341_1884097942333125671_n.jpeg
160503132_10157802899748199_4143078640508736965_n.jpeg
161814648_10165263728980341_4222736087791798796_n.jpeg
Notre-Dame de Paris
Notre-Dame de Paris

NOTRE-DAME DE PARIS / 

COMPAGNIE VOILÀ - 2020 

 

Mise en scèneDavid Bocian

Comédiens: David Bocian,

Rémy Bouzarde, Sarah Walker

Pièce en français,

En tournée dans toute l'Espagne

Notre-Dame de Paris
Notre-Dame de Paris
Notre-Dame de Paris
Notre-Dame de Paris
Notre-Dame de Paris
Notre-Dame de Paris
Cyrano

CYRANO DE BERGERAC 

COMPAÑIA VOILÀ - 2020 

 

DIrecciónDavid Bocian

Actores: David Bocian,

Rémy Bouzarde, Sarah Walker

Obra en francés,

de gira por toda España

Cyrano
Cyrano
Cyrano

N'1 DES DOCUMENTAIRES DE  CONSTELLATIONS FAMILIALES AU MONDE!!!

​PLUS DE 420 000 VUES!!!

 

RÉALISATEUR: DAVID BOCIAN

 

Ce VIDÉO-DOCUMENTAIRE sur les CONSTELLATIONS FAMILIALES (CF) montrent l'évolution d'une Constellation Familiale. La Demande est: "Se défaire des peurs et de l'anxiété".

Ce qui apparaît est la Violence faite à la femme et dans la famille.

Les personnes qui participent sont des personnes réelles, ce ne sont pas des acteurs. Ils ne se connaissent pas entre eux et ne connaissent pas à la personne qui fait la pétition. L'interview de la personne qui a fait la demande, on peut voir le résultat de la CF un mois et demi plus tard dans la partie finale du documentaire.

 

THÉRAPEUTE: MARIA ÀNGELS HERRERO

 

MUSIQUE:  HARO “El sonido natural de la esencia" Voix - Romana Alarcon Clavier et éléctronque - Diego "Yepi" Benchuya

Hang - Ariel Zutelzutlezut@gmail.com MATANA"Keep it in the sun" Violoin - Zsófi JoósHang - Ariel Zutel guitare - Gyuri Simon www.matanamusic.com

 

 

ATTENTION: Cette CF fût spécialement dure, certaines images peuvent être impactantes.